Élections 2023 : Un cadre de l’Ecidé France appelle la diaspora à créer une synergie autour de Martin Fayulu

En perspective de la joute électorale qui se profile à l’horizon de décembre 2023, l’Action Fédératrice de soutien à Fayulu (AFEF Diaspora) a organisé le 8 avril une Université citoyenne de la diaspora qui s’est déroulée à Paris, devant plusieurs dizaines de compatriotes, sous le thème : «La conscience patriotique pour la sauvegarde de la nation congolaise».

Invité en sa qualité de Responsable de l’ECiDé France, parti cher à Martin Fayulu, Mbaya Musampa s’est appesanti sur la question de créer une synergie politique et identifier puis soutenir un bon candidat à l’élection présidentielle du 20 décembre 2023 en RDC.

En clair, il a fait savoir à l’assistance que l’ECiDé, étant un parti politique social-démocratique, a choisi la lutte pacifique et ne conçoit pas d’accéder au pouvoir autrement que par les élections.

«Nous sommes convaincus, au sein de l’ECiDé que la lutte pacifique, à l’instar de Ghandi en Inde ou Martin Luther King aux USA, va être efficace en RDC et nous aider à libérer le pays du joug de ses ennemis », a-t-il laissé entendre.

Il a ensuite mis l’accent sur l’importance de créer des synergies entre tous les acteurs politiques et la société civile congolaise.

« La clé de la libération du Congo, comme en 1960, se trouve dans la capacité de ses fils et filles à s’unir et faire bloc face aux ennemis de la République. Nous devons, par conséquent, créer des synergies entre tous les acteurs du changement, politiques et société civile, afin de faire échec au projet de balkanisation accepté par l’Union sacrée au profit de l’EAC », a déclaré Mbaya Musampa.

De ce fait, ce représentant de l’ECiDé France, Mbaya Musampa a appelé ses compatriotes de la diaspora à identifier et soutenir le bon candidat. Pour lui, en effet, un bon candidat doit avoir les qualités suivantes : intrépide, intègre, patriote et compétent. Critère que Martin Fayulu rempli, selon lui.

« Soutenir le bon candidat à la présidentielle, Martin Fayulu, c’est avant tout soutenir les causes qu’il défend : la fin de l’impunité pour les crimes commis en RDC par la création d’un TPI; La création d’un état fonctionnel, celui qui respecte les lois qu’il s’est lui-même choisi de manière souveraine », a-t-il martelé.

Share:

More Posts

Send Us A Message